18/11/13 - Table ronde « Enseignement & diversité »

Publié le 16 octobre 2013 - modifié le 23 août 2014

Quand ? Lundi 18 novembre 2013, 09h00-12h00

Où ? Maison Arc-en-ciel : Rue du Marché au charbon, 42 - 1000 Bruxelles

Plan d’accès

Activité réservée aux professionnel.le.s

Inscription obligatoire

Aurel : 0485 51 96 62

contact@genrespluriels.be

Il est avéré que les jeunes transgenres éprouvent des difficultés à être acceptés à l’école, à la fois par leurs pairs et par l’organisation scolaire.

Comment appréhender cette situation ? Par quels moyens y remédier ?

Le principal problème qui se pose est celui du refus d’accueillir la personne dans le genre choisi à tout particulièrement les jeunes gens qui se féminisent, ce qui soulève notamment la question du « sexisme ordinaire ».

Comment intégrer la dimension transidentitaire dans une perspective de sensibilisation à la construction sociale des normes et stéréotypes de genre ?

En ce qui concerne les principaux aspects pratiques à l’utilisation du prénom social choisi ; intégration des jeunes trans dans toutes les activités scolaires, y compris sportives ; respect de l’intimité et de la pudeur à l’expérience montre que les difficultés ne sont nullement insurmontables, dès lors que les différents acteurs du système éducatif sont bien informés et que le dialogue s’instaure, dans une approche non excluante.

Quels sont les besoins spécifiques en matière d’information ? Quels supports pourraient être envisagés ?

Bien souvent, faute de solution, les jeunes transgenres se voient purement et simplement renvoyés de l’établissement où ils étaient scolarisés. Cela a un effet déstabilisant sur la scolarité, et augmente le risque de décrochage.

Comment faire pour ne pas en arriver là, et garantir à ces jeunes l’égalité des chances de scolarisation ?

La sensibilisation des élèves aux transidentités est également une question importante. En effet, des relations harmonieuses entre pairs, quelles que soient leurs origines sociales, leurs cultures, leurs confessions, leurs orientations sexuelles, leurs identités de genres, favorisent les conditions propices à l’apprentissage et à l’intégration des jeunes dans la société.

Quelles pourraient être les actions de sensibilisation à mener auprès du jeune public ?

Par cette table ronde, Genres Pluriels souhaite sensibiliser les professionnels et les pouvoirs publics à la question de la scolarisation des jeunes transgenres, et offrir le cadre d’une concertation avec les différents acteurs du champ de l’éducation, dans une démarche de recherche de partenariats et de solutions.


Avec le soutien de :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)