Accueil > Information > Presse > Victoire de Genres Pluriels face à N. Bensalem et B. Maréchal

Victoire de Genres Pluriels face à N. Bensalem et B. Maréchal

Publié le 26 octobre

Le CDJ (Conseil de Déontologie Journalistique) a constaté un défaut de prudence et de responsabilité sociale dans une émission interactive de Vivacité consacrée aux personnes transgenres
Le Conseil de déontologie journalistique a constaté ce 17 octobre 2018 qu’une émission de radio interactive de Vivacité qui consacrait un débat à la proposition de révision de la loi sur le changement d’état civil des personnes transgenres avait manqué de responsabilité sociale parce que certains des propos tenus sur antenne n’avaient pas été recadrés ni mis en perspective par l’animateur du débat. Le Conseil a en effet estimé qu’en l’absence d’expert, il revenait à l’animateur de gérer et maîtriser les échanges de manière à ce qu’ils restent informatifs. Le CDJ a par ailleurs estimé que si les opinions émises par une journaliste en studio étaient libres et ne se confondaient pas avec les faits, cette journaliste aurait dû cependant faire preuve de prudence et de responsabilité sociale dans le choix des mots et des expressions utilisés, et mentionner qu’elle n’avait aucune connaissance particulière du sujet. Dans son avis, le CDJ a également considéré qu’à défaut d’avoir été recadrés, les propos émis sans connaissance du sujet avaient contribué, même involontairement, à perpétuer des clichés et renforcer des préjugés à l’égard des personnes trans*.

Plainte 17-08 : Genres Pluriels ASBL contre N. Bensalem & B. Maréchal / Vivacité (« C’est vous qui le dites »)
Enjeux : responsabilité sociale (préambule du Code de déontologie journalistique) ; recherche et respect de la vérité (art. 1) ; urgence et enquête sérieuse (art. 4) ;
stéréotypes, généralisation, stigmatisation (art. 28)
Plainte fondée pour ce qui concerne N. Bensalem (préambule)
Plainte fondée pour ce qui concerne B. Maréchal et le média (préambule, art. 1, 4, 28)

Le 8 février 2017, l’ASBL Genres Pluriels introduit une plainte au CDJ à l’encontre d’un débat diffusé dans le cadre de l’émission « C’est vous qui le dites » (Vivacité - RTBF) consacré à la révision de la loi sur le changement d’état civil des personnes transgenres. La plainte, qui outre le média visait également les journalistes-débatteurs qui intervenaient dans l’émission, était recevable. Elle a été transmise au média et aux journalistes le 22 février. Nawal Bensalem n’y a pas donné suite ; la RTBF y a répondu le 9 mars, le second débatteur également. La plaignante a répliqué le 23 mai. La RTBF a indiqué ne pas avoir de réaction complémentaire à ajouter le 7 juin ; le second débatteur a communiqué sa seconde réponse le 12 juin, à la suite de laquelle est intervenue une médiation avec la plaignante qui mettait fin à la plainte dirigée à son encontre. Entretemps, en date du 26 avril, le CDJ avait décidé de constituer une commission chargée d’examiner le dossier.


Plus d’informations sur le site du CDJ.