Formations aux transidentités à destination des pouvoirs locaux des villes et communes de Wallonie (UVCW)

Publié le 6 juillet - modifié le 12 juillet

Genres Pluriels propose des formations aux transidentités à destination des pouvoirs locaux des villes et communes de Wallonie (UVCW).

Les professionnel.le.s concerné.e.s par la formation :

Le personnel des villes/communes, les CPAS, les Polices locales, associations para-communales susceptibles d’être en contact avec des personnes transgenres pour différentes démarches administratives, d’accueil et/ou d’accompagnement.

3 dates sont proposées :

1. le jeudi 25/08/22, de 9h30 à 17h, à Charleroi
Lieu : Centre d’Action Laïque - Rue de France 31 - 6000 Charleroi

 2. le vendredi 21/10/22, de 9h30 à 17h, à Namur
Lieu : Maison Arc-en-ciel de Namur - Rue Eugène Hambursin 13 - 5000 Namur

 3. le vendredi 09/12/22, de 9h30 à 17h, à Liège
 Lieu : Ville de Liège - salle de l’Annexe de l’Hôtel de Ville : rue de l’Epée 1 - 4000 Liège

Modalités pratiques :
1. Ces formations sont gratuites. MAIS l’inscription est obligatoire à contact@genrespluriels.be.
2. La participation à la journée entière est requise.
3. Afin de favoriser les échanges et l’interactivité dans le cadre de ces formations, le nombre de participant·e·s est limité.
Chaque commune peut donc inscrire un maximum de 5 participant·e·s par session.

Contenu de la formation

Les personnes transgenres, qui sont-elles ?
Quels sont leurs questionnements, leurs démarches, leurs parcours ?
À quelles discriminations sont-elles confrontées, et pourquoi ?
Quelles sont les conséquences et les implications, en termes de droits humains, du cadre juridique/législatif actuel ?

Voici les principaux aspects abordés dans le cadre de cette formation :

1. Une explication des différentes terminologies utilisées ou à éviter ; notions de sexes / genres / expressions de genres
2. Comment aborder les personnes transgenres en tant qu’individu·e et professionnel·le des administrations, des pouvoirs publics et associations para-communales ? Quel serait l’accueil le plus adéquat ? Quelles sont les bonnes pratiques visant à diminuer la discrimination et la transphobie ?
3. Les aspects juridiques/législatifs au niveau belge