Accueil > Trans* / Inter* ? > Dates importantes > 25 novembre : Journée internationale pour l’élimination de la violence contre (...)

25 novembre : Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes

Publié le 19 mars

L’Organisation des Nations Unies a proclamé le 25 novembre comme Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes. Par cette initiative, elle poursuit un double objectif : attirer l’attention sur ce thème et mobiliser. La violence contre les femmes et les filles reste toutefois un problème universel. Jusqu’à 70 pour cent des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie.

Pendant deux semaines, jusqu’au 10 décembre (Journée des droits humains), des campagnes seront menées partout dans le monde afin de dénoncer la violence contre les femmes. L’initiative « Tous UNIS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes » du Secrétaire général des Nations Unies invite tout le monde à « oranger le monde » pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles. La couleur orange symbolise un meilleur avenir pour les femmes et les filles, sans violence.

Quelques faits et chiffres

  • La violence contre les femmes est une violation des droits humains.
  • La violence contre les femmes résulte d’une discrimination à l’égard des femmes, tant dans le droit que dans les faits, ainsi que de la persistance d’inégalités entre hommes et femmes.
  • La violence contre les femmes a de lourdes conséquences et peut empêcher la réalisation de progrès dans certains domaines, comme l’élimination de la pauvreté, la lutte contre le HIV/sida et la paix et la sécurité.
  • La violence contre les femmes et les filles n’est pas inéluctable et sa prévention est non seulement possible mais essentielle.
  • La violence contre les femmes est un problème mondial.

Cette journée commémore l’assassinat le 25 novembre 1960 des trois sœurs Mirabal, militantes politiques dominicaines, commandité par le dictateur Rafael Trujillo.