Accueil > Intersex·ué·eS > Le marié était un hermaphrodite
  • Le marié était un hermaphrodite
    Mis en ligne le 19 juin 2008 - Dernière modification le 21 septembre 2014

    Le lundi 16 juin 2008

    Agence France-Presse

    Asuncion, Paraguay

    Information relayée par Intersexe@googlegroups.com de la part de Curtis Hinkle

    Un couple soupçonné d’être du même sexe a été libéré de prison lundi au Paraguay, à la suite d’un examen médical qui a permis de déterminer que le marié était un hermaphrodite.

    Le procureur Jose Planas avait ordonné l’incarcération du couple après le mariage civil vendredi, quand le prêtre qui devait célébrer la cérémonie religieuse le jour suivant avait annoncé avoir reçu un appel affirmant que l’époux, Jesus Alejandro Martinez, était en réalité une femme.

    Les mariages entre personnes du même sexe sont illégaux au Paraguay, et la nouvelle de l’arrestation du couple avait nourri toutes les conversations.

    Jose Planas avait menacé Martinez de cinq ans d’emprisonnement pour falsification de documents et expliqué qu’il pourrait inculper la mariée, Blanca Estigarribia, de complicité.

    Mais le couple a été remis en liberté lundi. Un docteur qui a examiné Martinez en prison a déclaré qu’il était hermaphrodite, avec des organes génitaux féminins atrophiés et des organes génitaux masculins bien développés, selon l’avocat du couple Jorge Cantaro.

    « Conclusion : c’est un homme », a souligné l’avocat. « Ce dossier va aux archives », cela « restera comme une anecdote pour les médias et une mauvaise expérience pour mes clients ».

    Jesus Alejandro Martinez, qui a quelques traits féminins, a précisé qu’il soupçonnait une ancienne petite amie d’avoir appelé le prêtre.

    « J’ai toujours eu le sentiment d’être un homme, sans inclination féminine », a-t-il dit. Il a ajouté que le couple continuerait de vivre dans la région frontalière proche de la ville argentine de Clorinda où, a-t-il dit, « tout le monde nous connaît et nous aime ».

    ornement

    Le point de vue de Genres Pluriels :

    Cet article nous montre que dès qu’une personne n’est pas dans la norme binaire, elle peut avoir de sérieux ennui et même aller en prison !!!

    Il est inadmissible qu’une telle discrimination existe ! Cette personne n’a pas commis de délits ni de crimes. C’est les normes sociétales et d’états qui sont criminelles !!!

    Cette norme pousse des personnes à devoir déclarer publiquement se sentir "complètement" homme sans aucune "part féminine" !!

    Sur qu’elle base pourrait-on affirmer ou infirmer cela ?

    C’est tout simplement impossible car « femme » et « homme » sont des notions de genres.

    Celles-ci font appel à des croyances, des coutumes d’une société donnée, à une époque donnée postulant que :

    les « femmes/hommes, c’est comme ceci, doivent faire cela et pas cela. Pire, chaqu’un·e bien classé·e doit être comme ça ou comme ça ... pour cause de nature ???!!! ».

    FAUX !! Car les règles sont très différentes d’une sociétés humaine à une autre. Ce que l’on prend pour un fait de « nature » est dans la majorité des situations un fait de « culture » par définition maléable.

    Conclusion de l’article pour Genres Pluriels : C’est un intersexe !!!

    Suffit !!!

    Maintenant !!!

    On en a assez !!!

    Emprisonner, tuer, torturer, discriminer une personne parce que l’Etat et/ou la société ne parviennent pas à la formater dans une des deux normes de genres binaires. ASSEZ

    Obliger des personnes à des examens de vérifications de leurs organes génitaux !!! ASSEZ

    Interdire le mariage à des couples de Lesbiennes et de Gays alors que deux personnes Cisgenres (une genrée femme et une genrée homme) de 80 ans peuvent se marier ... Parlez pas de procréation comme élément fondamental du mariage !!! ASSEZ

    STOP !!!

    Et vive les continuums des genres !!!


  • Prochains événements

  • Statistiques du site

    • Visites:

      10 visiteur(s) connecté(s)
      1206 visiteurs par jour
      679.843 visiteurs depuis le début

    • Publication:

      719 Articles
      74 brèves
      100 Sites référencés