Accueil > Information > AuteurEs > Joëlle Wiels

Joëlle Wiels

Publié le 20 juin 2010 - modifié le 26 octobre 2014

Parallèlement à ses activités de recherche sur le cancer, Joëlle Wiels milite dans le mouvement féministe depuis 1977. En 1979-80, elle a notamment participé au groupe « Femmes et Sciences » puis a rejoint le collectif animant la librairie Carabosse (la seule librairie féministe à cette époque). A son retour en France, après deux années passées aux états-Unis (1985-86), elle a fait partie du comité de rédaction du bulletin national d’information études Féministes (1987-89) publié par l’APEF (Association Parisienne pour les études Féministes). Elle a, par la suite, participé au Réseau Femmes pour la Parité qui est à l’origine de la publication dans le journal Le Monde du « manifeste des 577 pour une démocratie paritaire » (10 novembre 1993). Entre 2002 et 2005 elle a dirigé la Mission pour la parité dans la recherche et l’enseignement supérieur du Ministère chargé de la Recherche. Elle est membre de l’association « Femmes et Sciences » depuis 2005.

Elle mène, par ailleurs, depuis longtemps avec l’anthropologue Evelyne Peyre, une réflexion critique sur le traitement de la détermination du sexe dans la littérature scientifique ainsi que sur les relations entre le sexe biologique et le sexe social (cf. publications).

Joëlle a présenté une conférence intitulée "Détermination génétique du sexe : complexité biologique contre normes de genre" à l’occasion du festival bruxellois "Tous les genres sont dans la culture" en novembre 2009.

Principales publications

- Evelyne Peyre et Joëlle Wiels, « Et un jour, peut-être, un autre sexe culturel dans la science » , Pénélope, 4 (« Les femmes et la science » ), 1981, pp. 83-85.

- Evelyne Peyre et Joëlle Wiels, « Différence biologique des sexes et identité » , in Actes du colloque national « Femmes, féminisme et recherche » , Toulouse, AFFER, 1984, pp. 818-823.

- Evelyne Peyre, Michèle Fonton et Joëlle Wiels, « Sexe biologique et sexe social » , in M.-Cl. Hurtig, M. Kail et H. Rouch (dir.), « Sexe et genre : de la hiérarchie entre les sexes », Paris, Editions du CNRS, 1991.

- Evelyne Peyre et Joëlle Wiels, « De la ’nature des femmes’ et de son incompatibilité avec l’exercice du pouvoir : le poids des discours scientifiques depuis le XVIIIe siècle » , in E. Viennot (dir.), La Démocratie ’à la française’ ou les femmes indésirables, Paris, Presses de l’Université de Paris VII, 1995, pp.127-157 + planches.

- Evelyne Peyre et Joëlle Wiels, « Le sexe biologique et sa relation au sexe social » , Les Temps Modernes, 593, 1997, pp. 14-48.

- Joëlle Wiels et Evelyne Peyre, « Sexe biologique et sexe social : le point sur les recherches » , Cahiers de la francophonie, 8 (« Femmes en Francophonie » , dir. M. Pontault), Paris, Haut Conseil de la Francophonie/L’Harmattan, 2000, pp. 217-225.

- Joëlle Wiels, « L’ovaire sort de l’ombre » , La Recherche, Hors-Série 6 (« Sexes : comment on devient homme ou femme » ), 2001-2002, nov., déc., janv., pp. 30-32.

- Joëlle Wiels, « La différence des sexes : une chimère résistante », in Féminin Masculin Mythes et idéologies (dir : C. Vidal), Belin, 2006, p. 71-81.