Accueil > Activités > Ateliers Trans* pour les nulLEs > Archives > ATELIER TRANS POUR LES NUL-LE-S A NAMUR-LUNDI 18 MARS 2013
  • ATELIER TRANS POUR LES NUL-LE-S A NAMUR-LUNDI 18 MARS 2013
    Mis en ligne le 14 mars 2013 - Dernière modification le 17 août 2014

    Une collaboration Genres Pluriels, CHEN, CHEFF, et Groupe Genre FUNDP

    Présenté par Max Nisol, psychologue transgenre

    - Date : le lundi 18 mars de 18h15 à 21h

    - Tarif : 5€ (à payer sur place) - Tout public

    Repas et boissons offerts - Places limitées

    - Lieu : Salle académique de la Faculté d’informatique

    Rue Grandgagnage 21 à 5000 Namur

    - Informations et réservations :

    pauline@lescheff.be - 0478/73.60.62

    JPEG - 138.9 ko
    ATPLN Namur 18 mars 2013

    Atelier également proposé à Liège (ULg) et Bruxelles (ULB) :

    Liège : mercredi 27 mars -> www.facebook.com/events/157930617696480

    Bruxelles : mercredi 17 avril, lieu à confirmer

    www.genrespluriels.be

    www.lescheff.be

    www.facebook.com/CHENamur


    Descriptif :

    On nous a appris depuis que l’on est petitE que les êtres humains sont soit des filles soit des garçons. Et donc, on ne se pose pas de questions. Nos cours de sciences nous expliquent qu’il n’y a que « mâles » et « femelles ». Mais est-ce que c’est si simple ?

    Est-ce qu’il n’y aurait pas certaines personnes qui se posent des questions sur ce qu’est une fille ou un garçon ? Est-ce que les sciences nous expliquent vraiment toute la réalité et toutes les possibilités ?

    On entend aussi autour de nous, dans les médias, les termes : « homo, lesbiennes, gays, hétéro, transsexuelLEs, transgenres ». Que veulent vraiment signifier ces mots ? Que veulent exactement dire « orientations sexuelles » et « identités de genres » ?

    La société fabrique également des préjugés de toutes sortes, des idées toutes faites. Les stéréotypes conduisent à enfermer l’autre dans des schémas limités, souvent négatifs et dégradants.

    Les personnes transgenres subissent encore le poids de certains préjugés, croyances et discriminations comme « Les trans’ sont des malades. Faut les enfermer ! », « Faut pas pousser, il y a des règles et il faut les respecter. Il n’a qu’à faire ça chez lui/elle », « On n’est pas au carnaval, ici ! ».

    Rien de tel qu’un Atelier « Trans pour les nulLEs » pour vous donner quelques pistes d’informations et de réflexions.


    Avec le soutien de :

    Coq Wallon Logo RBC


  • Prochains événements

  • Statistiques du site

    • Visites:

      10 visiteur(s) connecté(s)
      1206 visiteurs par jour
      679.843 visiteurs depuis le début

    • Publication:

      719 Articles
      74 brèves
      100 Sites référencés